Jésus à Gethsémané

Par Joël Chédru le mardi, 11 décembre 2012. Publié dans Jésus ce célèbre inconnu, Blog

Il y a dans notre monde des lieux mémorables qui ont été le théâtre d'évènements particulièrement importants, et qui font date dans l'histoire de notre humanité. Auschwitz, Buchenwald, Dachau, Ravensbrück par exemple, nous font penser à la Shoah, aux camps d'extermination où périrent six millions de Juifs, dont un million et demi d'enfants pendant la seconde guerre mondiale.

Hiroshima nous rappelle l'explosion de la bombe atomique du 6 août 1945 lancée sur cette ville du Japon par l'aviation américaine, pour venger le désastre de Pearl Harbor. Cette bombe a détruit la ville à 90% et a fait 80.000 morts.

Tchernobyl évoque la catastrophe nucléaire qui a eu lieu le 26 avril 1986, provoquée par la fusion du réacteur dont les conséquences au point de vue sanitaire, écologique et économique ont été dramatiques, entraînant des milliers de morts par cancer dans les populations les plus exposées.

Et que dire du World Trade Center qui nous rappelle ces terribles attentats du 11 septembre 2001 ; ces deux avions qui se sont écrasés sur la tour Nord et sur la tour Sud, causant près de 3.000 morts. Quelle terrible tragédie !

Voilà des sites et bien d'autres encore qui sont devenus des noms symboliques, synonymes de désastre, de souffrances, avec leur cortège de nombreuses victimes.
Parlons maintenant de trois sites bibliques, tous les trois en terre d'Israël, à Jérusalem, où se sont déroulés des évènements de la plus haute importance :

  • Gethsémané où Jésus fut arrêté,
  • Gabbatha où Jésus fut condamné,
  • Golgotha où Jésus fut crucifié.

« Après être sorti, Jésus alla, selon sa coutume, à la montagne des Oliviers. Ses disciples le suivirent » (Luc 22/39). « Jésus alla avec ses disciples dans un lieu appelé Gethsémané » (Matthieu 26/36).
Le Jardin de Gethsémané, planté de plusieurs oliviers, était certainement pourvu d'un pressoir à huile, (Gethsémané signifie « pressoir à huile.) Il se situe à l'Est de Jérusalem, de l'autre côté de la vallée du Cédron, au pied du Mont des Oliviers. « Jésus et ses disciples s'y étaient souvent réunis » (Jean 18/2).

Quand Jésus était à Jérusalem, « pendant le jour, il enseignait dans le temple, et il allait passer la nuit à la montagne appelée montagne des oliviers. Et tout le peuple, dès le matin, se rendait vers lui, dans le temple pour l'écouter » (Luc 21/37-38).
« Jésus dit aux disciples : Asseyez-vous ici, pendant que je m'éloignerai pour prier. Il prit avec lui Pierre et les deux fils de Zébédée (Jacques et Jean), et il commença à éprouver de la tristesse et des angoisses. Il leur dit alors : Mon âme est triste à en mourir ; restez ici, et veillez avec moi. Puis, ayant fait quelques pas en avant, il se jeta sur sa face, et pria ainsi : Mon Père, s'il est possible que cette coupe s'éloigne de moi ! Toutefois, non pas ce que je veux, mais ce que tu veux. Et il vint vers les disciples qu'il trouva endormis. Il dit à Pierre : Vous n'avez donc pu veiller une heure avec moi. Veillez et priez, afin que vous ne tombiez pas dans la tentation ; l'esprit est bien disposé, mais la chair est faible. Il s'éloigna une seconde fois, et pria ainsi : Mon Père, s'il n'est pas possible que cette coupe s'éloigne de moi sans que je la boive, que ta volonté soit faite ! Il revint, et les trouva encore endormis ; car leurs yeux étaient appesantis » (Matthieu 26/36-43). L'heure était tardive, les disciples étaient exténués.

En disant à son Père : « S'il est possible, que cette coupe s'éloigne de moi », Jésus ne trahit pas une certaine hésitation à faire la volonté de son Père. Il ne tergiverse pas. Il dit en quelque sorte à son Père : Si tu pouvais trouver un autre moyen pour sauver cette humanité perdue, différent de l'horrible supplice de la crucifixion... ! Mais Jésus connaît très bien « LES ECRITURES » et la volonté de son Père, c'est pourquoi, il ajoute aussitôt : « Que ta volonté soit faite ! »

Participant de notre nature humaine, nous comprenons bien que Jésus aimerait éviter, si possible, les souffrances atroces du Calvaire qui se profilent devant lui, mais ce qu'il veut par-dessus tout, c'est faire la volonté de son Père.
« Alors, un ange lui apparut du ciel pour le fortifier. Etant en agonie, il priait plus instamment » (Luc 22/43).
Jésus livre en Gethsémané un combat spirituel intense. Il a engagé toutes les forces de son âme dans une lutte contre les forces diaboliques ; c'est comme un véritable corps à corps. « Il a présenté avec de grands cris et avec larmes des prières et des supplications à celui qui pouvait le sauver de la mort » (Hébreux 5/7) ; ce que Dieu a fait en le ressuscitant des morts. Ecarter Jésus de la Croix, c'était contrecarrer le plan de Dieu pour le salut du monde, et par là même entraîner toute l'humanité dans l'enfer éternel. C'est la dernière tentation du diable à laquelle Jésus résiste victorieusement.

Qui pourrait décrire l'agonie du Sauveur ? Qui pourrait sonder l'intensité des souffrances de son âme ? Ses souffrances sont telles que « sa sueur devint comme des caillots de sang qui tombaient à terre » (Luc 22/44). Sur les quatre évangélistes qui nous relatent les souffrances de Christ, seul Luc, qui était médecin, nous apporte cette précision pour souligner l'intensité de son agonie.

Le Docteur C. TRUMAN DAVIS, de l'Université de Médecine du Tennessee aux Etats-Unis, Vice-Président de l'Association Américaine d'Ophtalmologie, explique ainsi ce phénomène :

« Bien que cela se produise très rarement, le phénomène d'hématidrose ou de la sueur sanglante est bien documenté. Subissant un stress émotif intense, les minuscules capillaires dans les glandes de sueur de Jésus ont pu éclater, mélangeant ainsi le sang à la sueur. »

« Puis il alla vers ses disciples, et leur dit : Vous dormez maintenant et vous vous reposez ! Voici l'heure est proche, et le Fils de l'homme est livré aux mains des pécheurs. Levez-vous, allons ; voici, celui qui me livre approche » (Matthieu 26/45-46).

Poster un commentaire

Vous êtes identifié en tant qu'invité.
  • Pour ne pas avoir à remplir le formulaire à chaque fois vous pouvez créer un compte
  • Vous pouvez utiliser Gravatar pour changer votre avatar.
Autre option de connection ci-dessous