La pluie de l’arrière saison

Par Samuel le jeudi, 03 octobre 2013. Publié dans La Parabole des Noces, Blog, Etudes Bibliques

La Parabole des Noces - Deuxième Partie

Les serviteurs sont des chrétiens qui se sont préparés et qui obéissent au Seigneur. Ils se sont jugés eux-mêmes. Ils ont été corrigés par le Seigneur et rendus semblable à Son image. Ils n'ont que faire des doctrines des hommes, de l'interprétation humaine de la Parole de Dieu. Ils vivent pour le Seigneur et Lui obéissent en toute chose. Ils sont instruits par Lui.

Celui qui croit en lui n'est point jugé; mais celui qui ne croit pas est déjà jugé.

(Jean 3 :18)

31 Si nous nous jugions nous-mêmes, nous ne serions pas jugés. 32 Mais quand nous sommes jugés, nous sommes châtiés par le Seigneur, afin que nous ne soyons pas condamnés avec le monde.

(1 Corinthiens 11 :31-32)

Ces serviteurs appellent les autres chrétiens à venir aux noces, mais leur message n'est pas écouté. Ils sont même persécutés, pas par le monde même si cela est aussi une réalité, mais par les autres chrétiens trop occupés avec leurs affaires, trop occupés à suivre la religion des hommes, à se disputer sur des doctrines humaines, sur une compréhension de la parole qui n'est pas révélée, au lieu de suivre Christ. Les serviteurs de Dieu sont ses fils. Ils sont nés de nouveau et ils sont héritiers du Royaume.

18 J'estime que les souffrances du temps présent ne sauraient être comparées à la gloire à venir qui sera révélée pour nous. 19 Aussi la création attend-elle avec un ardent désir la révélation des fils de Dieu. 20 Car la création a été soumise à la vanité – non de son gré, mais à cause de celui qui l'y a soumise – 21 avec l'espérance qu'elle aussi sera affranchie de la servitude de la corruption, pour avoir part à la liberté de la gloire des enfants de Dieu.

(Romains 8:18-21)

Paul nous parle de « la gloire à venir qui sera révélée pour nous » il ajoute que la création même attend « la révélation des fils de Dieu ». Il y a donc une gloire a venir qui doit paraître avec la révélation des fils de Dieu. Cela veut dire que les fils de Dieu ne sont pas encore révélés. Ces fils de Dieu,ce sont ces serviteurs de Dieu qui doivent être glorifiés. Quand est-ce que ces fils de Dieu doivent être révélés ?

4 [...] Le dragon se tint devant la femme qui allait enfanter, afin de dévorer son enfant, lorsqu'elle aurait enfanté. 5 Elle enfanta un fils [un enfant mâle], qui doit paître toutes les nations avec une verge de fer. Et son enfant fut enlevé vers Dieu et vers son trône. 6 Et la femme s'enfuit dans le désert, où elle avait un lieu préparé par Dieu, afin d'y être nourrie pendant mille deux cent soixante jours.

(Apocalypse 12:4-6)

L'interprétation traditionnelle de ce passage est de dire que la femme c'est Israël et que le fils c'est Jésus Christ. Ce n'est pas le cas. Quand Jean a reçu cette prophétie, prophétie qui parle du futur, l'enfant Jésus était déjà né et il avait déjà été enlevé au ciel, mais sans encore paître les nations avec une verge de fer.

Dans ce contexte de l'Apocalypse, la femme, c'est l'église, c'est l'épouse du Christ.

Puis un des sept anges qui tenaient les sept coupes remplies des sept derniers fléaux vint, et il m'adressa la parole, en disant: Viens, je te montrerai l'épouse, la femme de l'Agneau.

(Apocalypse 21:9)

L'épouse du Christ est une femme vierge, sans tâche ni ride. Cette femme, c'est l'église qui s'est préparée à la rencontre du Seigneur.

Mais dans l'Apocalypse, nous pouvons aussi voir une femme qui se prostitue, c'est aussi l'église. C'est l'église qui était connue de l'Epoux mais qui a préféré forniquer avec le monde, se prostituer avec le monde: « il a jugé la grande prostituée qui corrompait la terre par sa débauche, et il a vengé le sang de ses serviteurs en le redemandant de sa main » (Apocalypse 19:2). La prostituée est une femme, cette femme c'est Babylone.

1 Puis un des sept anges qui tenaient les sept coupes vint, et il m'adressa la parole, en disant: Viens, je te montrerai le jugement de la grande prostituée qui est assise sur les grandes eaux. 2 C'est avec elle que les rois de la terre se sont livrés à la débauche, et c'est du vin de sa débauche que les habitants de la terre se sont enivrés. 3 Il me transporta en esprit dans un désert. Et je vis une femme assise sur une bête écarlate, pleine de noms de blasphème, ayant sept têtes et dix cornes. 4 Cette femme était vêtue de pourpre et d'écarlate, et parée d'or, de pierres précieuses et de perles. Elle tenait dans sa main une coupe d'or, remplie d'abominations et des impuretés de sa prostitution. 5 Sur son front était écrit un nom, un mystère: Babylone la grande, la mère des prostituées et des abominations de la terre.

(Apocalypse 17:1-5)

Au verset 4, il est clair que la prostituée est une femme et plus loin que son nom est Babylone. Jésus est notre époux, il est normal que l'église soit sa femme, c'est d'ailleurs ce que Paul enseigne quand il parle aux maris, il leur dit d'aimer leur femme comme Christ a aimé l'Eglise (Ephésiens 5 :25). L'Eglise est la femme, et c'est l'église qui s'est prostituée avec le monde, avec les rois etc. Elle a même eu des filles. Babylone, c'est l'organisation, c'est la religion, ce sont tous les systèmes que les hommes mettent en place. La mère, c'est l'église catholique. Ses filles ? Les protestants, les luthériens, les évangéliques quelque soit leur dénomination (pentecôtistes, apostoliques, darbystes, branhamistes, etc. ). Nommez une dénomination, elle est une fille de Babylone et vit dans le compromis avec le monde. Dieu n'est pas au milieu de ces dénominations.

L'église est donc représentée par une femme et un fils doit lui naître. Ce fils, ce sont les fils de Dieu et c'est eux qui iront dans les chemins et ramèneront ceux qu'ils trouveront. Ceux qui étaient invités, ceux qui connaissaient le Seigneur, qui faisaient partie de l'église ont préféré se prostituer avec le monde, plutôt que de recevoir les serviteurs de Dieu qui venaient les appeler, plutôt que d'obéir à Dieu.

Le fils qui doit naître, ce sont les serviteurs qui vont aller chercher ceux qui doivent encore faire partie de l'Epouse qui doit être enlevée. Ces gens, contrairement à la femme, contrairement aux religieux, aux pharisiens de notre époque écouteront et se prépareront pour rencontrer l'Epoux. La preuve étant que ceux qui sont acceptés par le roi, ont l'habit de noce, l'habit de fête que nous pouvons trouver dans Apocalypse 19 et Zacharie 3. C'est à dire que ceux qui sont « méchants et bons » trouvés dans les carrefours, entendront le message, se prépareront, donc se repentiront et se sanctifieront pour être revêtus de l'habit de fête. Ceux d'entre eux qui ne le feront pas, seront simplement rejetés dans les ténèbres.

16 Alors ceux qui craignent l'Eternel se parlèrent l'un à l'autre; L'Eternel fut attentif, et il écouta; Et un livre de souvenir fut écrit devant lui Pour ceux qui craignent l'Eternel Et qui honorent son nom. 17 Ils seront à moi, dit l'Eternel des armées, Ils m'appartiendront, au jour que je prépare; J'aurai compassion d'eux, Comme un homme a compassion de son fils qui le sert. 18 Et vous verrez de nouveau la différence Entre le juste et le méchant, Entre celui qui sert Dieu Et celui qui ne le sert pas.

(Malachie 3:16-18)

A la fin des temps, il va y avoir une différence visible entre celui qui sert Dieu et les méchants, cette différence c'est la gloire que Paul a vue et dont il parle, cette gloire vient de l'Esprit de Dieu.

23 Et vous, enfants de Sion, soyez dans l'allégresse et réjouissez-vous En l'Eternel, votre Dieu, Car il vous donnera la pluie en son temps, Il vous enverra la pluie de la première et de l'arrière-saison, Comme autrefois.

(Joël 2:23)

Il y a eu la pluie de « première-saison », c'était la pentecôte. C'est ainsi que l'église est née. L'église a été crée en un clin d'œil à la pentecôte. Le temps de l'église se terminera en un clin d'œil lors de l'enlèvement. La pluie d' « arrière-saison » c'est une sorte de deuxième pentecôte qui correspond à la naissance des fils de Dieu, du fils mâle, de l'Epouse.

Nous pouvons voir que la pluie représente l'Esprit de Dieu en se référant à des passages comme Esaïe 44 du verset 3 à 4 : « Car je répandrai des eaux sur le sol altéré, Et des ruisseaux sur la terre desséchée; Je répandrai mon Esprit sur ta race, Et ma bénédiction sur tes rejetons. Ils pousseront comme au milieu de l'herbe, Comme les saules près des courants d'eau. »

Cette pluie d'arrière Saison, cette pentecôte d'arrière-saison permettra un puissant témoignage et la manifestation de la gloire de Dieu à travers ses fils qui seront remplis de Sa plénitude, comme lors de la première pentecôte. La révélation des fils de Dieu ce sera la révélation du corps du Christ sur la terre. Ce sera la continuation et la fin du livre des « Actes des Apôtres ». Les prémices de cette deuxième « pentecôte » ont déjà été vus en 1904-1906 avec le réveil de pentecôte et jusqu'au milieu du vingtième siècle avec tous les miracles dont le monde a été témoin. Ce n'étaient que les prémices. Ce réveil s'est éteint car les gens qui ont vécu cela se sont organisés, ils ont créé des dénominations comme les pentecôtistes ou les apostoliques.

Ces chrétiens se sont endormis et ils ont mis fin à l'œuvre de Dieu et à ce qu'ils avaient reçu. Ils se sont prostitués avec le monde. Au lieu de faire confiance à Dieu, ils se sont organisés, ils ont créé leur propre religion sur des systèmes humains, des confessions de foi auxquels il faut adhérer, des enseignements basés sur des soi-disant pères de l'église qui ne sont rien d'autres que des fausses doctrines ou des révélation incomplètes qui correspondaient à une autre époque mais qui ne suffisent plus à l'heure actuelle. La seule, la vraie doctrine vient de Dieu. Lui seul est notre maître, notre Enseignant.

La sanctification, n'est pas seulement de se détacher de son péché, c'est aussi de se séparer des séductions de Satan et des fausses doctrines qu'il met en place. L'ignorance de l'homme, c'est aussi une tache sur ses habits qu'il doit faire enlever. Il ne doit pas chercher la connaissance auprès des hommes, mais auprès de Dieu dans sa Parole. Seul Dieu peut la lui révéler.

Cet endormissement généralisé de l'église, de l'épouse a déjà été prophétisé par Jésus Christ Lui-même alors qu'Il parlait à Ses disciples avant la crucifixion. Matthieu nous relate cela en nous transmettant la parabole des vierges au chapitre 25. Toutes les vierges, les sages et les folles, se sont endormies. Toutes les vierges ont été réveillées par le cri de minuit (Matthieu 25:6). Mais seulement cinq avaient assez d'huile pour se préparer et rencontrer l'Epoux. Les autres ne purent simplement pas entrer.

Les vierges sont rendues vierges par Christ, par le sang que Lui a versé pour nous à la croix. Cette parabole parle bien des chrétiens qui ont entendu la vérité et qui se sont endormis. Les vierges représentent l'épouse de Christ. Elle ne peut que être vierge et donc sainte, mise à part pour Christ. L'Epouse de Christ ne peut pas être une prostituée, une fornicatrice qui couche avec le monde. La parabole des vierges ne parle pas des chrétiens et des païens qui seraient respectivement les vierges sages et folles. La parabole des vierges ne parle que des chrétiens, pas des chrétiens qui se disent chrétiens, mais des chrétiens qui sont connus du Seigneur, des chrétiens qui ont été lavés par Lui pour être rendus pur, vierge. Les vierges folles se trouvent au milieu des vrais chrétiens. Nous devrions même dire que les vierges sages se trouvent au milieu des chrétiens car la majorité des chrétiens sont tièdes et n'ont pas le zèle nécessaire pour se repentir et marcher, non selon ce que la religion leur enseigne mais selon ce que Dieu veut.

Les vierges étaient toutes éveillées et elles se sont toutes endormies. Cela veut dire qu'elles avaient toutes entendu ou compris que l'Epoux est en chemin. Car elles sont toutes sorties à Sa rencontre. Toutes les vierges avaient la même compréhension, le même message qui les a mises en route, qui les a fait sortir. Sortir d'où ? Sortir de la religion, sortir des systèmes, sortir des dénominations, sortir de Babylone, pour revenir à l'essentiel à Christ et à Sa Parole.

Mais certaines qui ont entendu ce message n'ont pas pris garde. Elle n'ont pas complètement obéi au Seigneur et elles n'ont pas pris d'huile de réserve avec elles.

Christ est pur, l'Epouse ne peut que être pure, vierge. On peut donc très bien voir le lien entre les invités qui refusent de venir aux noces du fils du roi et les vierges folles. Les invités sont connus du roi, de Dieu, comme les vierges folles sont aussi connues de Lui, mais dans les deux cas elles n'entrent pas pour la noce. Le pire, c'est que ces personnes qui étaient connues du Seigneur se voient rejetées car l'Epoux ne les connaît pas. Elles étaient connues, mais elles ne le sont plus.

Plus tard, les autres vierges vinrent, et dirent: Seigneur, Seigneur, ouvre-nous. 12 Mais il répondit: Je vous le dis en vérité, je ne vous connais pas.

(Matthieu 25:11-12)

La parabole des noces nous apprend plusieurs choses. Premièrement, l'enlèvement n'est pas pour tous les chrétiens, mais seulement pour les chrétiens qui se sont préparés, qui ont revêtu la robe de fin lin qui sont les œuvres justes des saints. Ce n'est pas le salut par les œuvres, car le salut est un don de Dieu. Il s'est offert pour nous à la croix pour nos péchés et nos meurtrissures. Les œuvres, c'est le chemin étroit, c'est la justice des saints, c'est la marche avec Dieu. Ceux qui ne seront pas enlevés auront encore une chance d'être sauvés, comme ceux qui se repentiront durant les tribulations.

L'épouse, les sacrificateurs de Dieu règneront avec Lui sur la terre.

tu as fait d'eux un royaume et des sacrificateurs pour notre Dieu, et ils régneront sur la terre.

(Apocalypse 5:10)

Ce règne commence après le repas des noces, après l'enlèvement. Daniel a vu le jugement, mais seul l'ancien des jours était assis. Les trônes étaient vides. (Daniel 7:9). Les trônes étaient vides car l'église n'existait pas encore, l'enlèvement n'avait pas eu lieu. A ce moment, les trônes étaient seulement placés. Jean voit en vision l'enlèvement, il voit les noces et le retour du Seigneur (Apocalypse 19) mais il voit aussi le jugement (Apocalypse 20) et les conséquences de ce jugement. Qui est-ce qui juge ? Les fils de Dieu.

11 Cette parole est certaine: Si nous sommes morts avec lui, nous vivrons aussi avec lui; 12 si nous persévérons, nous régnerons aussi avec lui; si nous le renions, lui aussi nous reniera; 13 si nous sommes infidèles, il demeure fidèle, car il ne peut se renier lui- même.

(2 Timothée 2 :11-13)

Ne savez-vous pas que les saints jugeront le monde?

(1 Corinthiens 6:2)

4 Et je vis des trônes; et à ceux qui s'y assirent fut donné le pouvoir de juger. Et je vis les âmes de ceux qui avaient été décapités à cause du témoignage de Jésus et à cause de la parole de Dieu, et de ceux qui n'avaient pas adoré la bête ni son image, et qui n'avaient pas reçu la marque sur leur front et sur leur main. Ils revinrent à la vie, et ils régnèrent avec Christ pendant mille ans.

(Apocalypse 20:4)

Ce passage nous montre que ceux qui jugent s'assoient sur les trônes. Ensuite les saints de la tribulation, ceux qui sont morts durant la tribulation en gardant le témoignage de Jésus Christ et qui sont morts pour Son nom reviennent à la vie et ils reviennent à la vie pour régner avec Christ. Là est la deuxième chance des vierges folles, pour autant qu'elles se repentent et qu'elle aient le courage de mourir pour laver leur robe dans leur sang.

Deuxièmement, que tous les chrétiens qui avaient compris et entendu le message de l'arrivée de l'Epoux se sont endormis. Oui, tous sans exception. Toutes s'étaient mises en route, les sages comme les folles, et toutes se sont endormies en chemin. Pourquoi ? Car le temps entre la mise en route des vierges et l'arrivée de l'Epoux a été plus long qu'anticipé par les vierges. L'endormissement c'est de transformer le message de sanctification et de purification en religion, en routine en pensant que l'Epoux tarde. En vivant sur les choses du passé, les anciennes révélations. Le retard de l'Epoux ce n'est que miséricorde envers nous. Qui aurait été enlevé s'Il était déjà venu ? Personne. Personne car toutes les vierges se sont endormies et aucune n'était prête à Le rencontrer car le travail de sanctification n'était pas encore en voie d'être terminé.

Finalement, les vierges qui se réveillent se préparent. Oui les folles comme les sages se préparent, mais il manque un élément aux vierges folles pour se préparer : l'huile, l'Esprit de Dieu. C'est la seule différence entre les vierges folles et les vierges sages. Toutes les deux sont vierges, toutes les deux sont pures, mais les folles n'ont pas d'huile, n'ont plus d'huile. Elles n'ont pas l'Esprit de Dieu. Pour être plus précis, elles l'ont mais l'Esprit s'éteint, leur lampe ne brûle plus. La religion a éteint l'Esprit, la religion a éteint la révélation. Les vierges folles n'avancent plus dans la lumière de Dieu, dans la révélation continuelle que Dieu donne, mais elles vivent sur les choses anciennes qu'elles ont institutionnalisées, transformées en religion.

Poster un commentaire

Vous êtes identifié en tant qu'invité.
  • Pour ne pas avoir à remplir le formulaire à chaque fois vous pouvez créer un compte
  • Vous pouvez utiliser Gravatar pour changer votre avatar.
Autre option de connection ci-dessous