La fin des sacrifices

Par Samuel le mercredi, 10 juillet 2013. Publié dans La loi et les chrétiens, Blog (English), Blog (Russian), Blog

En mourant pour nous sur la croix, le Seigneur Jésus a mis fin aux sacrifices imparfaits d'animaux nécessaire dans l'Ancien Testament pour la purification.

1 La première donc avait aussi des ordonnances pour le culte, et le sanctuaire, un [sanctuaire] terrestre. 2 Car un tabernacle fut construit, le premier, qui est appelé saint, dans lequel était le chandelier, et la table, et la proposition des pains; 3 et, après le second voile, un tabernacle qui est appelé saint des saints, 4 ayant l'encensoir d'or, et l'arche de l'alliance entièrement couverte d'or tout autour, dans laquelle était la cruche d'or qui renfermait la manne, et la verge d'Aaron qui avait bourgeonné, et les tables de l'alliance; 5 et, au-dessus de l'arche, des chérubins de gloire ombrageant le propitiatoire; sur quoi nous n'avons pas à parler dans ce moment en détail. 6 Or ces choses étant ainsi disposées, les sacrificateurs entrent constamment dans le premier tabernacle, accomplissant le service; 7 mais, dans le second, le seul souverain sacrificateur, une fois l'an, non sans du sang qu'il offre pour lui-même et pour les fautes du peuple, 8 l'Esprit Saint indiquant ceci: le chemin des lieux saint n'a pas encore été manifesté, tandis que le premier tabernacle a encore sa place, 9 lequel est une figure pour le temps présent, dans lequel sont offerts des dons et des sacrifices qui ne peuvent pas rendre parfait quant à la conscience celui qui rend le culte, 10 [culte qui consiste] seulement en viandes, en breuvages, en diverses ablutions, ordonnances charnelles imposées jusqu'au temps du redressement. 11 Mais Christ étant venu, souverain sacrificateur des biens à venir, par le tabernacle plus grand et plus parfait qui n'est pas fait de main, c'est-à-dire qui n'est pas de cette création, 12 et non avec le sang de boucs et de veaux, mais avec son propre sang, est entré une fois pour toutes dans les lieux saints, ayant obtenu une rédemption éternelle.

(NEG 1979. Hébreux 9:1-12)

On le voit bien le tabernacle terrestre était un type de ce qui devait venir, de ce que Moïse avait vu dans le ciel. Les tables de la loi gravée sur la pierre sont un type de la loi qui est maintenant gravée sur nos cœurs. Tous les instruments et les choses renfermées dans le tabernacle sont aussi des types. Par exemple la manne terrestre représente la manne céleste à laquelle nous avons accès. Le pain de vie, c'est le Christ et c'est cela que la manne représente.

Le saint des saints était réservé au souverain sacrificateur, qui pouvait y entrer une foi l'an. Maintenant le voile qui sépare le lieu saint du saint des saints est déchiré et nous y avons accès par Jésus Christ, qui est notre Souverain Sacrificateur car Il a offert Son sang et non celui d'un animal.

Le sacrifice du Seigneur Jésus Christ nous donne un accès direct à Dieu. Cela supprime les intermédiaires entre Dieu et les hommes. Le sacrifice de Jésus met fin à la prêtrise terrestre. Nous n'avons plus à donner notre offrande à un sacrificateur pour que lui l'offre à Dieu.

23 Et ceux-là étaient plusieurs sacrificateurs, parce que la mort les empêchait de demeurer; 24 mais celui-ci, parce qu'il demeure éternellement, a la sacrificature qui ne se transmet pas. 25 De là vient aussi qu'il peut sauver entièrement ceux qui s'approchent de Dieu par lui, étant toujours vivant pour intercéder pour eux. 26 Car un tel souverain sacrificateur nous convenait, saint, innocent, sans souillure, séparé des pécheurs, et élevé plus haut que les cieux, 27 qui n'est pas journellement dans la nécessité, comme les souverains sacrificateurs, d'offrir des sacrifices, d'abord pour ses propres péchés, ensuite pour ceux du peuple; car cela, il l'a fait une fois pour toutes, s'étant offert lui- même.

(NEG 1979. Hébreux 7:23-27)

Jésus Christ est le Souverain Sacrificateur, mais il a fait de nous Ses sacrificateurs.

A lui [dis- je], qui nous a aimés, et qui nous a lavés de nos péchés dans son sang, et nous a faits Rois et Sacrificateurs à Dieu son Père, à lui [soit] la gloire et la force aux siècles des siècles, Amen!

(Martin 1855. Apocalypse 1:6)

La sacrificature a été transférée et c'est pour cela que nous avons un accès direct à Dieu et que nous sommes à Son service. Dans l'ancienne alliance, l'Eternel, s'était gardé une tribu, maintenant en devenant disciples du Christ, nous devenons Ses sacrificateurs, ses lévites.

Poster un commentaire

Vous êtes identifié en tant qu'invité.
  • Pour ne pas avoir à remplir le formulaire à chaque fois vous pouvez créer un compte
  • Vous pouvez utiliser Gravatar pour changer votre avatar.
Autre option de connection ci-dessous